Mastering

     

Le mastering audio est la dernière étape de traitement du son. Les outils utilisé sont à peu de choses près les mêmes que pour l’étape de mixage: compression dynamique, compression multibande, égalisation, limitation.

La différence avec le mixage est que le traitement intervient sur la chanson globale, sur une seule piste, et non sur les pistes séparées.

Les objectifs du mastering sont:

– Atteindre un volume élevé, comparable au chansons que l’on retrouve dans le commerce. Plus le son est fort, plus il est précis, ce qui trompe l’oreille. Si votre son est moins fort que le son d’un autre dans une playlist, il y a des chances qu’il soit moins apprécié. Un fort volume est inatteignable  sans mastering.

Unifier le son. Dans une version mixée, tout est bien propre, mais les instruments sont encore assez indépendant les uns des autres. Le mastering unifie tout çà et donne l’impression d’écouter un tout.

– Donner de la cohérence à un album. Sur un album complet, même si toutes les chansons sont très bien mixées, il y aura des différences de volumes, de dynamique, de fréquences… Le mastering va équilibrer les chansons entres elles, ce qui donnera une cohérence à l’album, à l’enchainement des chansons.

– Gestion des débuts et fin de morceaux. Fade-ins, fade-outs, silences entre les morceaux. Optimisation du déroulement de l’album.

– Rectifier les erreurs de mixage. Correction spectrale (égalisation), dynamique (compression) et spatiale (élargissement ou rétrécissement stéréo).

 

Exemples avant / après (brut/mix/master):

Chanson non mixée / non masterisée (brut)

Chanson mixé / non masterisée (mix)

Chanson mixé et masterisée (master)

blablabla